Pourquoi pas le CBD pour arrêter de fumer ?

Pourquoi pas le CBD pour arrêter de fumer ?

Rares sont celles et ceux qui arrêtent de fumer sans aide. Certes, ils ont le mérite de la ténacité mais force est de constater que nous ne sommes pas égaux face à la dépendance à la nicotine. Patchs à la nicotine, acupuncture, hypnose… A chacune et chacun de trouver l’aide la plus adaptée. Et pourquoi pas le CBD ?

La nicotine, ce psychotrope addictif

Les avantages de la nicotine

La nicotine est un stimulant pour l’apprentissage, l’attention voire la mémoire. Fumer une cigarette appelle la dopamine, que certains appellent souvent l’hormone de plaisir. Et pour cause. Ce neurotransmetteur emprunte dans le cerveau les circuits dits “de récompense”. S’en suit une légère euphorie qui fait son petit effet antidépresseur. Mais de manière tellement furtive ! Dès que le taux de dopamine baisse, l’envie d’allumer une autre clope se fait ressentir. Et ainsi de suite.

Les inconvénients de la nicotine

Cette répétition sans fin (avec une pause plus longue lorsqu’on dort) devient à terme, automatique. Ce n’est plus un choix, la dépendance ayant pris le dessus sur la recherche de dopamine. Allumer une clope devient alors une manière de calmer le stress du sevrage.

La dépendance chimique à la nicotine

La prise de nicotine via la voie pulmonaire est la plus addictive. Ne passant pas par la voie digestive, l’absorption est directe. La nicotine atteint le cerveau en une dizaine de secondes. La dose de nicotine met fin immédiatement à l’état de manque. Le cercle vicieux s’installe.

Dépendance comportementale de la cigarette

  • Le “plaisir” de fumer est tellement ancré dans la mémoire que les anciens fumeurs vous diront presque tous qu’ils ne veulent plus rallumer de cigarette, même des années après, de peur de “replonger”.  
  • Le premier “travail” de celle ou celui qui veut arrêter sa consommation de tabac est de supprimer tout ce qui lui rappelle son addiction et les réflexes qui l’accompagnent. Dont les associations café/ clope ou tabac /clope. Transformer les habitudes en les substituant à d’autres. Sans brutalité et en douceur.
  • La vape se révèle alors une transition pertinente pour maintenir le geste du fumeur. en excluant la combustion. Reste la dépendance à la nicotine que le CBD est potentiellement en mesure de compenser.

Le CBD, anti-addictif ?

Comment le CBD agit dans votre organisme ?

Le CBD (cannabidiol), comme le THC (tétrahydrocannabinol,) est un cannabinoïde issu de la plante de cannabis ou chanvre. La différence entre les deux est que le CBD ne possède aucune propriété psychotrope, contrairement au THC. Pas d’effets planants donc. Bien au contraire, il vous permet d’être plus posé et plus lucide.

Le CBD active votre système endocannabinoïde. C’est ce système qui permet à votre organisme de garder son équilibre physique et psychique. Ou de le recouvrer quand il a subi trop de pression ou de stress et qu’il a vacillé. Parfois, il est dépassé et c’est la crise. On est irritable, déprimé. On dort mal. On mange mal. On boit plus. Et quand on est fumeur, on fume trop.

Le CBD vient, lui, relaxer profondément l’organisme et soutenir le système endocannabinoïde pour l’aider à désamorcer les crises, à se poser et gérer la crise installée. Précision faite que si les symptômes sont sérieux, consultez votre médecin.

CBD vs Nicotine

Si la nicotine fait appel à la dopamine qui procure un “plaisir” éphémère qui explique d’y faire appel continuellement, le CBD grâce à ses effets relaxants stimule l’anandamide, procurant un bien-être plus durable. Le CBD a le potentiel de vous aider à vous reprendre en mains. A gérer les situations de débordements émotionnels notamment. Et à retrouver avec un peu de temps un certain équilibre.

Mais il est également utile dans la période de sevrage. Car le stress provoqué par le sevrage à la nicotine peut être très rapidement calmé par une prise de CBD. D’autant plus que le CBD possède de surcroît des propriétés anti-addictives. Agissant notamment sur les neurotransmissions impliquées dans la toxicomanie.

Pourquoi choisir les eliquides au CBD ?

Tout d’abord, grâce au geste préservé du fumeur et à l’action d’aspirer, la vape de CBD se révèle être une évidence. Mais aussi parce qu’elle offre une grande biodisponibilité. C’est à dire qu’elle utilise la voie pulmonaire et non digestive. Son absorption est donc directe, rapide et efficace.

Pour faciliter encore la transition, les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac pourront choisir dans un premier temps des eliquides au goût tabac. Les fumeurs de THC, des eliquides aux terpènes (molécules aromatiques) de cannabis. Vous trouverez ici nos recommandations d’’eliquides au CBD ou découvrez l’ensemble de la gamme proposée par le site Sensativa.

A l’étape suivante, les anciens fumeurs pourront explorer d’autres saveurs aromatiques. Et pour aller encore plus loin, prendre du CBD en sublinguale grâce à une huile de CBD.

Motivés à arrêter de fumer ?

Si vous voulez vraiment y aller franco et arrêter de fumer, vous pouvez vapoter du CBD dès que vous ressentez le besoin d’allumer une clope. Ne vous laissez pas décourager si vous craquez. Poursuivez l’alternance comme vous le pouvez.

Nous vous conseillons juste deux choses :

  • Équipez-vous de deux cigarettes électroniques dont une plus adaptée à la nicotine et l’autre au CBD. Ou tout au moins de deux clearomiseurs (partie de la cigarette électronique dans laquelle on verse l’e-liquide). Et ce afin de ne pas mélanger les deux eliquides.  
  • Évitez de “switcher” systématiquement entre les deux. Stimulant et relaxant ne font pas bon ménage. Rallongez autant que possible les séquences de vape de CBD. Par exemple, vapez de la nicotine la journée et démarrez la vape au CBD en fin de journée.

C’est d’autant plus intéressant comme rythme que l’arrêt de tabac s’accompagne souvent de difficultés à l’endormissement et d’insomnies. Le CBD étant extrêmement relaxant et ayant des propriétés pour combattre les troubles du sommeil, devient très utile en cette période de sevrage.  

On pourra compléter par la prise de quelques gouttes de CBD en sublingual (sous la langue) avant le coucher. Notamment les huiles composées associant mélatonine et CBD.

Laisser un commentaire

Fermer le menu